La Méthode Stratégie Proactive de Gestion de Carrière

La Méthode SPGC est née de la volonté d’aider les petites et moyennes entreprises à construire et à conduire leur développement. La vocation de la société ADE Conseil est de stimuler et d’accompagner le développement des PME et, dans notre recherche des moyens d’y parvenir, nous avons très vite constaté que l’une des clés du développement maîtrisé était la structuration managériale.
De quoi s’agit-il? Pour faire simple, nous dirons qu’il s’agit pour les petites entreprises dès lors qu’elles atteignent une taille de 12 à 15 salariés, de mobiliser des compétences managériales complémentaires à celles du dirigeant et de les associer efficacement au processus de prise de décision.

Le franchissement du seuil de structuration managériale: Un virage difficile à négocier pour les dirigeants de TPE

La structuration managériale: Un virage difficile à négocier pour les dirigeants de TPE

Pour de nombreuse raisons, ce processus de structuration managériale est complexe et difficile à maîtriser par les dirigeants eux-mêmes et cette difficulté représente le principal frein au développement des entreprises de moins de 20 salariés. Pour plus d’informations sur les problématiques de la structuration managériale et du franchissement de ce que nous avons nommé les « seuil de structuration managériale », voir le document: « Pourquoi les petites entreprises ont-elles tant de mal à se développer? »

Nous avons donc imaginé des moyens de surmonter ou, plus exactement, de contourner cette difficulté en formant des cadres et des techniciens demandeurs d’emploi à un certain nombre de techniques et d’outils leur permettant d’identifier des potentiels de développement, de les valider et de les exploiter. Puis nous avons accompagné ces demandeurs d’emploi dans des démarches auprès des PME en mal de structuration managériale. Cette approche a effectivement atteint son objectif qui était de favoriser la structuration managériales des PME et donc de stimuler leur capacité à se développer. Mais elle s’est aussi avérée être un formidable moyen pour les demandeurs d’emploi de trouver des opportunités de reconversion sans répondre aux offres d’emploi. Beaucoup plus efficace, pour les seniors et les jeunes diplômés notamment que les approches classiques de la recherche d’emploi. Au point que la Méthode SPGC est devenue une alternative efficace et crédible à ces approches: voir : Méthode SPGC en mode « Recherche d’emploi »

L’approche est basée sur un postulat très simple qui consiste à considérer qu’une création d’emploi n’est jamais que la contrepartie d’une création de valeur qui la justifie. En conséquence, en identifiant et en proposant d’exploiter des potentiels de création de valeur inexploités – il en existe de nombreux dans les PME en raison du déficit de structuration managériale – on peut trouver un emploi beaucoup plus sûrement qu’en répondant aux offres d’emplois. Lesquelles ne sont jamais que des créations consécutives à l’identification de potentiels par les entreprises elles-mêmes et ne concernent, dans les PME, qu’une petite partie des potentiels existants.
Il faut noter que dès lors que l’on est capable de repérer et d’exploiter des potentiels inédits, on peut certes s’en servir pour se faire embaucher mais rien n’empêche, bien au contraire, de proposer une collaboration sous forme de mission si l’on préfère garder un statut d’indépendant. Les entreprises n’en seront que plus demandeuses dans la mesure où cette formule est moins contraignante à leurs yeux

Mais, ce qui est vrai concernant les création d’emplois ou la « vente » de missions d’expertise, l’est aussi pour l’évolution de carrière des collaborateurs au sein des entreprises. Quel meilleur moyen en effet pour un collaborateur d’obtenir une promotion que d’identifier et d’exploiter une opportunité de créer plus de valeur?
Evidemment, les mêmes outils d’identification et de validation de potentiels de création de valeur alliés à des outils de construction et de conduite de projet, peuvent leur permettre de le faire.
C’est, pour des collaborateurs proactifs, un excellent moyen de booster leur évolution de carrière sans devoir attendre que leurs supérieurs hiérarchiques les remarquent et décident de leur proposer une évolution.
Et c’est aussi une excellente chose pour les entreprises, quelle que soit leur taille, que d’avoir de collaborateurs capables d’identifier des potentiels de création de valeur supplémentaires et de se positionner en force de proposition.

Dès lors, avec quelques variantes par rapport à la méthode SPGC appliquée à la recherche d’emploi, celle-ci s’avère un excellent outil de gestion de carrière pour les cadres et les techniciens.
Inutile de démontrer, je suppose, en quoi c’est aussi un facteur d’accroissement de la performance des entreprises que d’avoir des collaborateurs aptes à agir de la sorte.

Or, en plus de 20 ans d’observation et d’accompagnement de cadres et de techniciens dans leur reconversion et dans leur développement professionnel, nous avons pu constater que cette aptitude à se positionner efficacement en apporteur de valeur et en force de proposition était directement liée à la détentions par ces collaborateurs de deux capacités clés:

  • La proactivité qui est une attitude mentale propre à favoriser l’atteinte de vos objectifs.
  • Les compétences transverses, stratégiques et managériales notamment, qui vous permettent de construire des projets viables pour créer de la valeur et de les mettre en oeuvre efficacement.

Ces deux capacités clés peuvent s’acquérir ou se développer. Mais à elles seules, elles ne sont pas suffisantes, encore faut-il en connaître le mode d’emploi.

La méthode SPGC est conçue pour vous donner toutes les clés. Elle vous permet de développer votre proactivité et vos compétences transverses en commençant par les plus décisives et elle vous explique pas à pas comment procéder pour les mettre au service de vos objectifs.

Voir le contenu de la formation en ligne

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *